Un renseignement, une commande ?

Appelez-nous : 06 71 26 02 20

Horaires d’ouverture

Du lundi au vendredi :
9h-18h sans interruption

Votre spécialiste en équipements de protection Covid-19

Offres et tarifs réservés aux professionnels et collectivités

Nos produits sont disponibles en stock et livrés gratuitement dans toute la France en 24 à 48h !

Masques chirurgicaux 3 plis Type II (EN-14683)

Anti-projections et compatibles usage sanitaire, ils protègent l’environnement du porteur

Demander un devis

Masques FFP2 NR
(EN-149:2001+A1:2009)

Destinés aux professionnels cherchant un haut niveau de filtration des aérosols ( 94%)

Demander un devis

Masques 3 plis Type II enfants (EN-14683)

Masques anti-projections adaptés à la morphologie des visages des enfants de 6 à 12 ans

Demander un devis

Masques FFP2 NR format coque
(EN-14683)

Destinés aux professionnels cherchant un haut niveau de protection et un confort élevé

Demander un devis

Gel hydroalcoolique fabriqué en France (EN-14476)

Désinfecte les mains en 15 secondes, fonction virrucide efficace sur les coronavirus

Demander un devis

Purificateur d’air Purashield 500® by Purafil

Capture et détruit 99,46% du coronavirus Covid-19 présent dans les aérosols.

« 95% de nos clients n’avaient jamais eu à acheter des masques pour leurs salariés avant le début de l’épidémie Covid-19. L’aspect normatif étant complexe, nous avons jour après jour aidé les acheteurs à comprendre les différents types, catégories, usages, et par-dessus tout déjouer les pièges des contrefaçons… »

Depuis le 31 Mars 2020, nous avons importé plus de 10 millions de masques pour plus de 200 clients, petites ou grandes entreprises, répartis dans toute la France. En février 2021, DistriCorp devient fournisseur officiel du CNRS et écrit ainsi une nouvelle page de son histoire.

Le dirigeant,
Grégory HUAU

Ils nous font confiance, rejoignez-les !

Un engagement continu sur la qualité et la traçabilité de nos produits

 DistriCorp a confié les tests et essais de ses masques chirurgicaux au Laboratoire National de métrologie et d’Essais (LNE), la plus haute autorité française. Nos rapports et déclarations de conformité sont disponibles en français et dans leur intégralité (57 pages) sur simple demande.

Un organisme Français créé en 1901

Le LNE travaille en collaboration notamment avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et la Haute Autorité de Santé (HAS) mais également avec des partenaires industriels pour mettre au point des méthodes d’essais pour des dispositifs intégrant de nouveaux matériaux ou pour des matériels hospitaliers utilisant de nouvelles technologies. Ensembles, ils développent des méthodes pour la fiabilité des mesures et la caractérisation des équipements et produits de santé.

GMED, groupe LNE

Le LNE, seul organisme français notifié pour la certification de dispositifs médicaux à travers sa marque GMED, répond aux nouvelles exigences tout en proposant à ses clients la même qualité d’accompagnement qu’il maintient depuis 20 ans sur le marché de la certification.
Cette filiale, détenue 100% par le LNE, permet de mieux servir les fabricants de dispositifs médicaux dans un contexte inédit, doublé de grandes mutations normatives et réglementaires, tout en restant au service de la santé des citoyens et de la compétitivité de l’industrie.

Un stock permanent à la disposition de nos clients.

Plus de 3 millions de masques, disponibles immédiatement, sont stockés chez notre logisticien basé dans le val-d’Oise (95). Nous livrons partout en France par UPS, par transporteur privé ou par coursier express.

Les questions les plus fréquentes :

Les masques chirurgicaux :

Ces dispositifs médicaux répondent aux exigences de sécurité et de santé européennes qui sont vérifiées par la norme NF EN 14683.  En évitant la projection de gouttelettes émises par le porteur du masque, ce type de masque limite la contamination de l’environnement extérieur et des autres personnes. Il existe 3 types de masques chirurgicaux :

  • type I (efficacité de filtration bactérienne 95%) non recommandé durant la pandémie COVID-19
  • type II (efficacité de filtration bactérienne 98%)
  • type IIR (efficacité de filtration bactérienne 98% + résistance aux projections de sang et de liquides corporels). Les masques de type IIR conviennent aux situations où le professionnel de santé court un risque d’exposition à du sang et/ou des liquides corporels provenant du patient ou présents dans l’environnement de travail.

Les masques de protection respiratoire (FFP) :

Ces Équipements de Protection Individuelle (EPI) répondent à des exigences de sécurité et de santé européennes qui sont vérifiées par la norme NF EN 149. Ce type de masque protège le porteur du masque contre l’inhalation de particules en suspension dans l’air et a fortiori de gouttelettes de plus grosse taille qui pourraient contenir des agents infectieux comme les coronavirus. Il existe 3 types de masques FFP :

  • FFP1 (filtration de 80 % des aérosols) non recommandé durant la pandémie COVID-19
  • FFP2 (filtration de 94 % des aérosols),
  • FFP3 (filtration de 99 % des aérosols).

Ces masques sont habituellement utilisés par des professionnels de santé et certaines autres professions pouvant être exposées à des substances nocives. En janvier 2021, l’Autriche et la Bavière sont les premiers pays européens à imposer le port de masques FFP2 à toute la population, dans les commerces et les transports en communs.

Les masques « grand public » (en tissus, lavables)

Ces masques, inexistants avant l’épidémie du coronavirus Covid-19, sont fabriqués par des professionnels du textile ou « faits maison » par des particuliers depuis le mois de mars 2020, pour faire face à la pénurie de masques chirurgicaux et FFP. Facilement reconnaissables, la plupart du temps lavables et réutilisables, ils sont réservés à un usage hors du système de santé. La fabrication de ces masques, basée sur le modèle AFNOR S76-001:2020, est encadrée par une note commune de la DGS, DGT, DGE, DGDDI et de la DGCCRF du 29 mars 2020 (mise à jour le 26 avril 2020). Il n’existe que 2 catégories de masques grand public :

  • Catégorie 1 (filtration supérieures à 90 % des particules de 3 microns)
  • Catégorie 2 (filtration supérieures à 70 % des particules de 3 microns) non recommandé durant la pandémie COVID-19

Le 27 janvier 2021 un nouveau décret, publié suite aux recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique, interdit l’utilisation de masques artisanaux en tissu ainsi que les masques grand public de catégorie 2 dans l’espace public car ceux-ci se révèlent insuffisamment filtrants face aux nouveaux variants du coronavirus, venus d’Angleterre ou d’Afrique du Sud.
Les masques de catégorie 1, de fabrication industrielle, restes autorisés à condition qu’ils soient exempts de couture sagittale en forme de flèche.

Les mesures temporaires :

Pour faire face à la pénurie de masques de tous type au début de la crise sanitaire et mettre fin à la réquisition de l’Etat, un décret fut publié le 31 Mars 2020 suite à une réunion interministérielle du Ministère de l’action et des comptes publics, du Ministère de l’économie et des finances, du Ministère des solidarités et de la santé et du Ministère du travail. Ce décret autorisait temporairement l’importation et la vente de différents types de masques sous des normes étrangères, considérées comme équivalentes au normes européennes, et laissait ainsi le temps aux acteurs français de la distribution de se mettre en règle avec les directives européennes et autres normes obligatoires sur ces produits.

Des masques chirurgicaux, répondants aux normes chinoises YY 0969:2013 ou YY 0469:2011 ou GB/T 32610 (classe B), devenaient autorisés à l’importation.
Idem pour les masques KN95, répondants à la norme chinoise GB 2626:2006, qui pouvaient être utilisés comme équivalents aux masques FFP2.

Malheureusement, de nombreux masques de piètre qualité présentant très souvent des certificats contrefaits inondèrent l’Europe et la France ne fut pas épargnée…

Le 24 juin 2020, la Direction Générale des Douanes annonça dans sa note aux opérateurs que ce régime dérogatoire d’équivalence de normes prendrait fin le 2 septembre 2020. Passée cette date, aucun masque utilisant une norme étrangère (KN95, GB/T 32610, etc.) ne pourra être mis sur le marché.

Retour à la normale et norme « CE » :

Les équivalences de normes n’étant plus acceptées, seuls les produits conformes à la norme « CE » sont autorisés à la vente.
Au-delà des normes précises à respecter, le marquage « CE » impose bon nombre d’obligations et de mentions devant figurer sur les emballages.
La langue Française y est obligatoire, tout comme les instruction d’utilisation, la description et le type du produit ainsi que ces conditions de stockage, date d’expiration, numéro de lot, etc.

  • Masques chirurgicaux : EN 14683+AC:2019 (Dispositifs Médicaux, DM)
  • Masques FFP1, FFP2 et FFP3 : EN 149:2001+A1:2009 (Équipements de Protection Individuelle, EPI)

Important : Seuls les laboratoires notifiés par la Commission Européenne sont autorisés à délivrer les certifications de ces masques :

La plupart des laboratoires proposent la vérification en ligne de l’authenticité des certificats à travers une recherche par numéro dans leur base de donnée.
De trop nombreux certificats frauduleux circulent encore, il est impératif pour les acheteurs de bien contrôler les documents remis par les importateurs.

Pour éviter la spéculation et de possibles dérives commerciales, l’état a fixé le prix de vente maximum des masques chirurgicaux et du gel hydroalcoolique depuis le début de la crise sanitaire. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) effectue des contrôles réguliers pour s’assurer que ces prix plafonds ne sont pas dépassés. Sur ces produits, la TVA a été abaissée à 5,5% jusqu’à nouvel ordre.

  • Le prix du masque chirurgical à usage unique, en pharmacie ou dans une enseigne de la grande distribution alimentaire, est fixé à 95 centimes d’euro TTC l’unité (soit 47,50 € la boîte de 50 masques).
    Le prix de vente en gros, destiné à la revente, ne peut excéder 80 centimes d’euros HT l’unité.
  • Le prix du gel hydroalcoolique diffère selon les différents contenants :
    100ml = 2,64 € TTC (prix de gros maximum = 2 € HT)
    250ml = 3,67 € TTC (prix de gros maximum = 2,50 € HT)
    500ml = 6,59 € TTC (prix de gros maximum = 4 € HT)
    1 litre  = 13,19 € TTC (prix de gros maximum = 8 € HT)
    5 litres = 65,95 € TTC (prix de gros maximum = 40 € HT)
  • Les prix des masques FFP1, FFP2 et FFP3 demeurent libres.

Service professionnel pour les professionnels

Qualité et contrôle

Respect des engagements

Contactez-nous

Toute l’équipe de DistriCorp est mobilisée depuis le début de la pandémie COVID-19 en apportant quotidiennement son savoir faire et son expertise dans la fourniture d’équipements de protection dédiés aux entreprises et collectivités. Sollicitez-nous sans hésiter.

+33(0) 6 71 26 02 20